10 euro france

argent 900

22.2 gr

37 mm

tirage : 20 000 ex

existe aussi en version or 50 euro et 200 euro

goéland d'Audouin (Ichthyaetus audouinii) est une des 12 espèces de goélands et mouettes du genre Larus vivant en France. Le nom de cette espèce commémore le zoologiste français Victor Audouin (1797-1841).

Cette espèce ne se rencontre qu'en mer Méditerranée et dans une moindre mesure le long des côtes marocaines. Les principales colonies se rencontrent dans le delta de l'Ebre. En France quelques couples nichent en Camargue et en Corse. Contrairement à de nombreuses autres espèces de goélands, le goéland d'Audouin n'est pas charognard et se nourrit uniquement de poissons.

Espèce autrefois très rare, le goéland d'Audouin a vu sa population augmenter et s'établir aux alentours de 19 000 couples.

la piece comporte le logo de la WWF

Le WWF, initialement World Wildlife Fund (littéralement, « Fonds mondial pour la vie sauvage »), rebaptisé en 1986 World Wide Fund for Nature (littéralement, « Fonds mondial pour la nature »), puis simplement WWF en 2001, est une organisation non gouvernementale internationale de protection de la nature et de l'environnement, fortement impliquée dans le développement durable créée en 1961.

Le WWF est fondé le 29 avril 19611 par Sir Julian Huxley, Sir Peter Markham Scott, Guy Mountfort et Max Nicholson.

Docteur en biologie, Luc Hoffmann, héritier des laboratoires Hoffmann-La Roche participe à la création de WWF International dont il sera vice-président jusqu’en 1988. Président du conseil d'administration du WWF-France, il est aussi le créateur de la station biologique de la Tour du Valat, 2 500 hectares de réserve naturelle en Camargue.

Cette fondation privée a pour buts la protection de la faune, de ses habitats, de la nature en général. Son réseau international est présent dans 96 pays proposant 1200 programmes de la nature et bénéficie du soutien de plus de cinq millions d'adhérents1. Sur le plan financier, il disposait d'un budget de 447 millions d'euros en 2008 apporté à 60 % par des particuliers1. Ses ressources financières proviennent pour l'essentiel : de ses adhérents, d'activité commerciale de promotion (magazines et d'objets fétiches), de subvention gouvernementale, de partenariat avec les entreprises qui s'engagent résolument dans la protection de l'environnement, de dotation du WWF Mondial.

Cette association, ayant son siège à Gland en Suisse, tient une des premières places mondiales de par le nombre de ses membres mais également de par le montant de ses engagements financiers dans les études scientifiques de diagnostic et les réalisations d'opérations de protection de la nature.

Les activités du WWF sont multiples :

   Surveillance de l'application de la réglementation internationale et nationale ;
   Étude scientifique pour diagnostic ou proposition ;
   Restauration d'espaces naturels dégradés ;
   Formation ou éducation ou sensibilisation de tout public de tout âge à l'environnement (biodiversité, réchauffement climatique, espèce menacée, pollution, exploitation industrielle de la faune et de la flore au-delà du raisonnable : développement durable, attitude éco-citoyenne, bois et forêt, mer et océan, eau douce, empreinte écologique, etc.).

Son logo est depuis l'origine un panda géant (dessiné par Sir Peter Scott, influencé par l'arrivée de Chi-Chi au zoo de Londres en 1961) et son slogan est « pour une planète vivante » (For a living planet en anglais).

Son objectif est de : « Stopper la dégradation de l'environnement dans le monde et construire un avenir où les êtres humains pourront vivre en harmonie avec la nature : en préservant la biodiversité du globe, en garantissant une utilisation durable des ressources naturelles renouvelables ; en encourageant les mesures destinées à réduire la pollution et la surconsommation ».

source wikipedia