1914-1918, La monnaie ou le troisième front – Exposition Monnaie de Paris 2018

A partir du 6 novembre, une exposition temporaire va se tenir au sein du musée de la monnaie de Paris. Celle-ci se terminera le 22 février 2019.

Cette exposition présentée par Dominique Antérion, responsable des collections historiques de la Monnaie de Paris, et Mme Janiak

est le fruit de l’opération de récolement décennal du musée. S’y sont adjoints des dons et des prêts de certaines banques.

343 objets ont été sélectionnés parmi les 27 000 recensés.

La collection porte principalement sur les billets utilisés pendant cette période de l’histoire du fait de la récupération des métaux pour financer la guerre.

Néanmoins, vous pourrez y découvrir quelques pièces et certains objets jamais exposés au grand public comme les matrices des pièces Lindauer et de la 20 francs Or Marianne et Coq.

L’exposition se compose de 3 parties :

  1. « Pour la France versez votre or » : constituée des pièces (et matrices) et des billets de l’époque, des affiches célèbres d’ Abel Faivre (incitant à convertir les pièces en métaux précieux en billets) ainsi que les titres et diplômes de conversion.

  1. « Du papier de grâce du papier » , la deuxième partie présente les billets utilisés en zone occupée. La monnaie officielle ne circulant pas dans ces zones, les villes ou groupement de villes ont créé leur propre Bons de monnaies en papier via les chambres de commerces. Cette monnaie se matérialisait par des pièces en cartons ou des billets de diverses qualités en fonction de la richesse de la ville.

  1. « L’art légendaire du NOTGELD» la dernière partie est le pendant allemand de la deuxième partie.

Les billets allemands présentés, d’une exceptionnelle qualité, sont « collectors ».  Il y a notamment des billets en soie, des séries de billets avec un rappel à l’impression sur bois...

Les billets allemands et français sont le fruit de la découverte d’un travail de recensement réalisé, à l’époque, par une personne qui les a consigné dans des classeurs.

Ils sont d’ailleurs présentés dans les feuilles d’origine parfois en papier bois.

dz